CULTURE, PATRIMOINE ET TOURISME

Budget de la culture, Hadopi, francophonie, création artistique, ... Qu'en pensent-ils ?

Emmanuel MACRON

  • Ouvrir les bibliothèques le soir et le dimanche.
  • Créer un Pass Culture de 500 € pour tous les jeunes de 18 ans.
  • La parité homme-femme doit devenir la règle pour que davantage de femmes dirigent des institutions culturelles.
  • Maintenir l’effort financier de l’État en faveur de la culture.
  • Favoriser la diffusion du spectacle vivant.
  • Créer un fonds d’investissement de 200 millions d’euros, dédié aux industries créatives.
  • Lancer un Erasmus des professionnels de la culture.
  • Généraliser le Pass Culture au niveau européen.
  • Création d’un « Netflix européen » exposant le meilleur du cinéma et des séries européennes.
  • Défendre un meilleur partage de la valeur, au profit des créateurs.
  • Rénover et mieux valoriser le patrimoine grâce à une dotation.
  • Protéger l’indépendance éditoriale des médias d’information et conforter les médias de service public.
  • Plan de rénovation des bâtiments publics, de l’Etat et des collectivités locales pour 4 milliards d’euros.

Marine LE PEN

  • Bâtir une loi de programmation du patrimoine pour permettre un meilleur soutien à l’entretien et à la préservation du patrimoine. Augmenter le budget alloué de 25 %.
  • Mettre un coup d’arrêt à la politique de vente à l’étranger et au privé de palais et bâtiments nationaux.
  • Lancer un grand plan national de création de filières des métiers d’art.
  • Remettre en ordre le statut d’intermittent du spectacle par la création d’une carte professionnelle afin de préserver ce régime tout en opérant un meilleur contrôle des structures qui en abusent.
  • Supprimer Hadopi et ouvrir le chantier de la licence globale.
  • Créer un « contrat sportif de haut niveau » d’une durée de trois ans renouvelable.
  • Renforcer les liens entre les peuples qui ont le français en partage.

François FILLON

  • Conforter la place de l’éducation aux arts et à la culture dans les programmes d’enseignement, en articulant mieux enseignement culturel et histoire générale, et en renforçant la place de l’histoire de l’art dans l’enseignement de l’histoire générale.
  • Préserver au niveau européen, la notion d’« exception culturelle ».
  • Préserver le régime des intermittents du spectacle, en luttant contre les abus, en excluant toute forme d’emploi permanent.
  • Appliquer le principe d’un nombre minimum de représentations à tous les spectacles subventionnés.
  • Lancer un grand projet européen, au service des chefs d’œuvre de l’Europe et de l’identité européenne. Il s’agira de créer, à Strasbourg, un lieu qui rassemble, dans une présentation régulièrement renouvelée, des œuvres d’art en provenance des grands musées européens, témoignant de la richesse et de la diversité de l’histoire de l’art en Europe, et de la force de ses artistes.

Jean-Luc MELENCHON

  • Porter le budget consacré à l’art, à la culture et à la création à 1 % du PIB chaque année.
  • Pérenniser le régime des intermittents du spectacle et l’étendre aux professions artistiques précaires.
  • Soutenir la création, le spectacle vivant, et l’appropriation par tous des œuvres et pratiques culturelles, et ce par le renouveau de l’éducation artistique à l’école et dans les conservatoires, de l’éducation populaire et de la culture en entreprise.
  • Supprimer la Hadopi.
  • Instauration d’une cotisation universelle sur les abonnements internet, finançant la création et ouvrant droit en contrepartie au téléchargement non marchand.
  • Création d’un service public nouveau de l’internet et d’une médiathèque publique en ligne, avec une plate-forme publique d’offre légale en ligne de musique, films et contenus culturels.

Benoit HAMON

  • Accorder 1 % du PIB au développement et à la diffusion de l’art et de la culture.
  • Mettre en place une loi antitrust dans les médias. Celle-ci prévoira qu’aucun groupe ne pourra détenir plus de 40% des parts d’un média de presse écrite, radio, TV ou en ligne.
  • Création d’ une journée annuelle « RUE LIBRE POUR LA CULTURE ».
  • Mettre en œuvre un Statut de l’artiste pour ceux qui n’ont pas accès à l’intermittence.
  • Promouvoir le français comme langue en partage dans le monde.
  • Création d’un « Palais de la langue française ».

Nicolas DUPONT-AIGNAN

  • Gratuité des musées le dimanche pour les Français et les résidents en France.
  • Un « ticket découverte culturelle » par an à tous les Français à partir de 16 ans.
  • Mettre en place un enseignement d’histoire de l’art dans les collèges et les lycées.
  • Consacrer 1% du budget de la nation à la culture.
  • Consacrer 0,5% du budget de tous les grands programmes d’équipements publics à la création artistique.
  • Réaliser l’inventaire des richesses patrimoniales du pays ne faisant pas l’objet d’un classement « Monument historique » afin qu’elles soient intégrées dans les plans d’urbanisme et préservées.
  • Abroger la loi Hadopi.
  • Rémunération des auteurs grâce au mécanisme d’une licence globale, prélevée sous la forme d’une contribution forfaitaire mensuelle sur chaque abonnement Internet.
  • Soutenir et développer à grande échelle la francophonie, levier de l’influence française.
  • Lancer un plan de sauvegarde des églises et des établissements culturels en milieu rural.
  • Mesures financières en faveur des entreprises en difficulté, en raison d’une baisse de fréquentation et d’activité générée par les attentats.
  • Construction du train rapide Roissy-Paris. Objectif 2020.
  • Sécuriser notre territoire pour continuer à le rendre attractif.
  • Réorienter les 20 milliards d’€ du CICE vers des baisses de charges patronales en direction des entreprises exposées à la concurrence internationale comme celles du secteur du tourisme.

Jean LASSALLE

  • Créer une Fête de la Philo et des Savoirs le 21 mars, Créer une Fête des Sports le 21 septembre, une Fête de l’Engagement le 21 décembre.
  • Orienter le financement public de la culture, des médias, vers la création indépendante, plutôt que vers les activités de grands groupes.
  • Créer un circuit de salles pour faire tourner en province les œuvres des musées parisiens (- 15 M€).
  • Jumeler les lieux culturels avec des homologues européens.
  • Demander aux propriétaires d’œuvres d’art, exemptées d’ISF, de les présenter au public quelques jours par an.
  • Ratifier la Charte européenne des langues régionales, en conservant le français comme seule langue de l’administration.
  • Enseigner à l’école, et refléter dans les médias, l’histoire des religions comme de l’athéisme.
  • Inciter les institutions musulmanes à créer des formations d’imams en France.
  • Autoriser l’absence pour fête religieuse dans le privé comme c’est le cas dans le public.
  • Éviter la publicité en priorité dans les émissions pour les enfants sur le service public, plutôt que dans les émissions de la soirée.

Philippe POUTOU

  • Interdire aux grands groupes capitalistes d’avoir une mainmise sur l’information.
  • Mettre en place un véritable service public de l’information et de la Culture.
  • L’accès aux œuvres comme à la formation artistique et aux pratiques créatives doivent être garantis pour tous.
  • Abroger immédiatement la loi Hadopi.
  • Refonte des droits d’auteur pour garantir des conditions de vie décentes à tous les artistes.

François ASSELINEAU

  • Augmenter substantiellement les budgets alloués à la sauvegarde des monuments historiques classés et inscrits ainsi que des œuvres d’art françaises.

  • Améliorer l’offre du chèque culture pour en faciliter l’accès au plus grand nombre.

  • Assurer financièrement pour chaque enfant la possibilité d’accéder aux lieux d’enseignement des arts et des sports.

  • Faire de la francophonie une référence culturelle commune mondiale

  • Maintenir et approfondir l’exception culturelle française.

  • Créer un parlement de la francophonie qui sera installé dans les anciens locaux de l’UNESCO à Paris.

  • Développer un système d’échanges de type Erasmus avec les pays de la francophonie.

  • Interdire des dispositifs de surveillance massive des données .

  • Remplacer les produits propriétaires par des logiciels libres notamment dans les ministères de la Défense et de l’Education nationale.

  • Pour un droit universel à l’Internet et à l’information. // Pour une éducation au numérique.

Nathalie ARTHAUD

Le / la candidat(e) n’a pas exprimé clairement, sur son site internet de campagne, de proposition sur ce thème.

Jacques CHEMINADE

  • Généraliser des mercredis musicaux pour que les élèves puissent se rendre à des concerts pédagogiques.

  • Incorporer la création artistique dans les programmes depuis la maternelle jusqu’à l’université.

  • Ouvrir un musée vivant de l’imaginaire pour 500 000 habitants et à moins de 30 à 45 minutes de trajet.

  • Un palais de la découverte par région.

  • Faire de France 5 la « chaîne des idées » et de la transmission d’une culture éducative exigeante.

  • Bannir ou surtaxer tous les contenus diffusés avilissant la personne humaine.

  • Pérenniser le régime des intermittents du spectacle dans sa forme actuelle.

  • Titulariser les précaires et les permittents de notre service public de la culture.

  • Arrêter la politique de fermeture des activités des Instituts et des Alliances françaises dans le monde.

  • Etendre les actions innovantes en matière culturelle de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF).

Les autres thématiques

Enter your keyword