VIE POLITIQUE, FONCTION PUBLIQUE & ÉTAT

Parlement, régions, constitution, service public, durée du mandat présidentiel, fonctionnaires, ... Qu'en disent-ils ?

Emmanuel MACRON

  • 5 milliards d’euros seront consacrés à la modernisation de l’action publique.
  • Élargir les horaires d’ouverture des services publics pour les adapter aux contraintes des usagers.
  • D’ici 2022, 100% des démarches administratives pourront être effectuées depuis Internet.
  • Créer un compte citoyen en ligne.
  • Garantir l’exemplarité du service public.
  • Garantir la transparence sur la qualité et l’efficacité des services publics.
  • Créer 10 000 postes de policiers et gendarmes supplémentaires.
  • Ouvrir 12 000 postes de professeurs des écoles dans les classes de CP et de CE1 dans les zones prioritaires.
  • Réduire le nombre d’agents publics de 120 000.
  • Mettre fin à l’évolution uniforme des rémunérations de toutes les fonctions publiques.
  • Confier aux services des métropoles les compétences des conseils départementaux où elles se situent.
  • Basculement des cotisations salariales des agents publiques vers la CSG.
    .

Marine LE PEN

  • Organiser un référendum en vue de réviser la Constitution.
  • Permettre la représentation de tous les Français par le scrutin proportionnel à toutes les élections.
  • Abaisser le nombre de députés à 300.
  • Conserver trois niveaux d’administration : communes, départements et État.
  • Lutter contre la fraude sociale et fiscale.
  • Sortir de la dépendance aux marchés financiers en autorisant à nouveau le financement direct du Trésor par la Banque de France.
  • Établir à deux jours le délai de carence dans le public et le privé pour le paiement des indemnités journalières d’assurance maladie.

François FILLON

  • Augmenter progressivement le temps de travail dans la fonction publique à 39 heures hebdomadaires.
  • Remplacer un départ d’agents publics sur deux en moyenne à l’échelle des fonctions publiques.
  • Instituer 2 jours de carence dans la fonction publique.
  • Mettre en place un grand plan de modernisation de la gestion des ressources humaines au sein des administrations, dans tous les domaines clés.

Jean-Luc MÉLENCHON

  • Mutation vers une 6ème république.
  • Élire l’Assemblée nationale à la proportionnelle.
  • Supprimer le Sénat et le Conseil économique, social et environnemental et créer une Assemblée de l’intervention populaire et du long terme.
  • Supprimer la Cour de justice de la République et soumettre les membres du gouvernement à la justice ordinaire.
  • Fixer le droit de vote à 16 ans, instaurer le vote obligatoire et la reconnaissance du vote blanc.
  • Instaurer le référendum d’initiative citoyenne et le droit des citoyens de proposer une loi.
  • Créer une mission parlementaire spéciale pour faire le bilan de toutes les privatisations et faveurs fiscales décidées au cours des trois décennies passées.
  • Organiser et aménager le territoire par la démocratie et les services publics.
  • Stopper l’étalement urbain en incitant au rapprochement entre bassins de vie et bassins d’emploi.

Benoit HAMON

  • Accorder le droit de vote aux étrangers pour les élections locales.
  • Non-cumul des mandats dans le temps : 3 mandats identiques consécutifs au maximum pour les élus.
  • Prendre le vote blanc en considération.
  • Revenir au septennat non-renouvelable.
  • Maintenir le nombre de parlementaires et renforcer le rôle du Parlement en matière de contrôle.
  • Introduire une dose de proportionnelle dans les élections législatives.
  • Confier une partie du budget de l’État aux citoyens.
  • Ouvrir l’écriture de la loi aux Français via des « amendements citoyens ».
  • Création d’une politique d’open data et de transparence des données publiques.

Nicolas DUPONT-AIGNAN

  • Exiger un casier judiciaire vierge pour tout candidat à une élection.
  • Nommer un dirigeant de PME au poste de ministre de l’Économie.
  • Prendre en compte le vote blanc dans les résultats des élections.
  • Supprimer les privilèges des anciens présidents, premiers ministres,  ministres, élus.
  • Supprimer le cumul des rémunérations pour les élus.
  • Diminuer le nombre de parlementaires d’au moins 1/3.
  • Supprimer le Conseil Économique Social et Environnemental (CESE).
  • Créer un référendum d’initiative populaire.
  • Revenir au septennat.
  • Recourir au processus référendaire.
  • Introduire une dose de proportionnelle dans les élections législatives.

Jean LASSALLE

  • Rétablir le service national, garçons ou filles, civil ou militaire.
  • Reconnaître le vote blanc comme un vote pour un candidat.
  • Retrouver les principes fondamentaux de la République.
  • Reconstruire un État au service des Français, ouvert sur l’Europe et sur le monde.
  • Restaurer l’organisation territoriale et la démocratie communale.
  • Réformer profondément les institutions.
  • Obliger le Parlement à se saisir d’une proposition de loi signée par 500000 citoyens.
  • Obliger les assemblées locales à se saisir d’une proposition de décision signée par 10% de leurs citoyens.
  • Autoriser les référendums d’initiative populaire ou « votations ».
  • Publier sous forme accessible tous jugements et décisions d’autorités publiques, anonymisés (en PDF texte par exemple).
  • Élire à la proportionnelle une partie de l’Assemblée, 10% des députés.
  • Faire place dans le débat législatif aux citoyens qui veulent y participer, aux représentants des territoires.
  • Pour que l’Assemblée ne soit plus soumise à l’exécutif, voter simultanément à la présidentielle et aux législatives.
  • Présenter chaque mois au Parlement un bilan de l’action gouvernementale.

Philippe POUTOU

  • Être pour une égalité complète entre Français et étrangers, mais aussi entre toutes et tous, quelle que soit la confession religieuse.

François ASSELINEAU

  • Entreprendre une grande réforme constitutionnelle soumise à référendum afin de rétablir les grands principes démocratiques et républicains.
  • Réformer le statut des élus.
  • Suppression de la procédure du Congrès (article 89 de la Constitution).
  • Mise en place d’un quorum d’au moins 60% de présence à l’Assemblée nationale.
  • Renationalisation de TF1 d’EDF et Enedis, d’Engie et de TDF (Télédiffusion de France).
  • Démocratisation et professionnalisation du Conseil constitutionnel et du CSA.
  • Réduire le nombre de députés à 500 et suppression des 74 députés européens (du fait de la sortie de l’UE).
  • Réduction du nombre de sénateurs de 348 à 101.
  • Retour aux 22 régions de France métropolitaine d’avant la réforme Hollande et leur réduction au rang d’Établissements publics régionaux comme avant la réforme Defferre de 1982. Soit la suppression des 1757 postes de conseillers régionaux.
  • Division par 2 du nombre de conseillers départementaux.
  • Arrêt des regroupements forcés de communes.
  • Économiser 6,4 milliards d’euros par an, résultants de la réforme administrative.
  • Économiser 13,6 milliards d’euros budgétaires par an, résultant de la sortie de l’UE.
  • Reconnaissance pleine et entière du vote blanc.

Nathalie ARTHAUD

  • La société doit être organisée sur des bases collectives.
  • Suppression de la TVA et de l’impôt sur le revenu, expropriation des milliardaires.
  • Instaurer un droit au travail pour tous.
  • Lever le secret commercial, le secret bancaire et le secret des affaires.

Jacques CHEMINADE

  • Abroger la réforme territoriale (loi NOTRe) et augmenter les dotations en faveur des collectivités territoriales.
  • Revenir à un septennat présidentiel non renouvelable.
  • La cohabitation n’a pas lieu d’être.
  • Le nombre de députés doit être réduit à 400.
  • Le Conseil constitutionnel doit être réformé en profondeur.
  • Gel du vote électronique.

Les autres thématiques

Enter your keyword